INVENTAIRE DU PATRIMOINE TARASCONNAIS

INVENTAIRE DU PATRIMOINE TARASCONNAIS

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
Des croix, des oratoires........

La croix, la croix partout omniprésente, carrefour, place, chemin, toit, repère sûr, où ornement ultime a de tout temps attiré les passions. Parfois exacerbées (croisades des XIIème et XIIIème siècles), parfois brutale (élimination des templiers au XIVème siècle), allant jusqu'à l'intolérance la plus ignoble (développement de sectes encore à ce jour), parfois plus matérielle (disparition inexpliquée) sa symbolique est toujours présente.
Il est vérifié que la croix s'est propagée dans le monde entier sous diverses formes ou supports bien avant que le christianisme ne voit le jour, et, il existerait, selon certaines encyclopédies, 355 types de croix répertoriés. Neuf seulement auraient un symbolisme religieux!
Cet inventaire nous le dédions à Monsieur Georges Vidal (1939 croix et oratoires de la région de tarascon) et à Madame Marie-Thérèse Laureilhe (1979 essai d'inventaire des croix en fer forgé de l'Ariège) qui ont fait découvrir en leurs temps certaines de ces croix.
Nous avons établi une classification schématique des croix rencontrées dans le Tarasconnais pour une compréhension aisée:
             Les croix de chemin, de carrefour et de bornage dérivant des amas de pierre qui servaient de marqueurs.
             Les croix de christianisation implantée le plus souvent au sommet de mégalithes.
             Les croix de mission érigée en souvenir pour restaurer la pratique religieuse.
             Les croix de rogations station de processions permettant de bénir bétail et cultures.
             Les croix de passion représentant les instruments de la passion du Christ.(*)
             Les croix de cimetière, culte des morts.
             Les croix de commémoration suite à un épisode accidentel.
Ces multiples croix se divisent en plusieurs catégories:
             La croix simple ou double qui est en fait un fer plat, rond ou carré vertical que recoupe une ou deux traverses horizontales seules les terminaisons sont différentes: pointe, fleur de lys, tulipe, boule, croissant....
             La croix recroisetée identique à la croix simple mais les traverses sont elles mêmes terminées par une croix
             La croix vuidée est formée du croisement de deux groupes de tiges parallèles ce qui permet d'intégrer des ornements divers; S, losanges, cercles....

Nous sommes désolés de la qualité de certaines photos mais l'environnement urbain (végétation, véhicules, containers...)ne prête certes pas à des clichés de studio.




(*) toute la multiplicité des instruments retrouvées sur les croix de la passion dans ces deux tableaux.